Accueil Traitements Chirurgie esthétique
Augmentation mammaire

Les techniques pour donner du volume à la poitrine

Augmentation mammaire
C’est une des demandes les plus fréquentes formulées par les femmes. L’augmentation des seins répond en effet à de nombreux enjeux.
Une poitrine généreuse est toujours considérée comme un symbole de féminité et un atout de séduction. Mais certaines femmes ne sont pas satisfaites de la taille et de la forme de leurs seins. Pour leur donner du volume et du galbe, la chirurgie esthétique est une des solutions les plus efficaces. Implants, lipofilling, lifting… permettent de combler toutes vos attentes.
Réserver une consultation

Votre expérience Cleage avant / après

prothesesseins Avant
Après
Avant/Après
  • Prothèses mammaires
Prothèse mammaire
lipofillingmammaire Avant
lipofillingseins Après
Avant/Après
  • Lipofilling des seins
Lipofilling mammaire

L’augmentation mammaire à la clinique Cleage

Une petite poitrine, voire l’absence de poitrine, est souvent vécue comme une source de complexes, surtout par les jeunes femmes.

Plusieurs anomalies touchant les seins peuvent être corrigées par une augmentation mammaire :

  • Une agénésie : absence totale de glande mammaire et donc, de sein (thorax plat ou quasi plat)
  • Une hypoplasie : développement insuffisant de la glande (inférieur à un bonnet A)
  • Une asymétrie : un sein est plus développé que l’autre
  • Des seins tubéreux : ils sont en forme de tube, avec une aréole souvent trop grande et une absence de volume dans la partie inférieure. Ils présentent aussi un sillon sous-mammaire inhabituellement haut placé.
  • Une mammectomie : l’ablation d’un ou des deux seins est généralement exécutée dans le cadre du traitement du cancer du sein

Même si ces anomalies, souvent d’origine génétique, sont les premières raisons de consulter un chirurgien esthétique, de nombreuses femmes ayant de la poitrine souhaitent elles aussi procéder à une augmentation mammaire.

Par ailleurs, une augmentation mammaire permet, dans certains cas, de corriger une ptôse légère, c’est-à-dire un affaissement des seins. Celui-ci peut être dû à l’âge, à une grossesse ou à une importante perte de poids.

Les chirurgiens esthétiques Cleage maitrisent différentes techniques d’augmentation mammaire.

teste alternative
• Prothèses mammaires

La pose d’implants constitue sans doute la technique d’augmentation la plus connue et la plus fréquente. Elle consiste à insérer des implants en gel de silicone pour augmenter le volume des seins. Elle permet également de corriger une légère ptôse mammaire en « remplissant » le décolleté.

• Lipofilling mammaire

Cette technique se passe d’implants et n’occasionne pas de cicatrice. Et elle offre un résultat naturel. Toutefois, elle permet de gagner uniquement un bonnet, voire deux bonnets. Dans le cadre d’un lipofilling, la graisse est le plus souvent prélevée sur les hanches de la patiente ou sur son ventre. Après avoir été purifiée, elle est réinjectée au niveau de la poitrine pour en augmenter le volume.

• Augmentation mammaire composite

Cette opération combine lipofilling et prothèses mammaires. La graisse est injectée de manière à entourer l’implant et à dissimuler ses contours. Dans ce cas, la prothèse est placée devant le muscle.

• Lifting mammaire

Le lifting permet de remonter les seins. Associé à des prothèses, il garantit un décolleté généreux et rajeuni.

Lipofilling et prothèses mammaires sont les principales techniques d’augmentation des seins.

Bénéfices
Résultats
Suites opératoires
Contre-indications
Bénéfices

Bénéfices

Une augmentation mammaire a des conséquences sur le physique de la patiente :

  • Des seins plus volumineux
  • Des seins à la forme améliorée et au galbe dessiné
  • Une poitrine symétrique
  • Un décolleté généreux
  • Un profil plus féminin et harmonieux

Ainsi que sur son mental :

  • Une meilleure estime de soi
  • Une confiance en soi renforcée
  • Une vie intime plus épanouie
Résultats

Avant l’opération

  • Arrêt du tabac au moins un mois avant
  • Ne pas prendre d’aspirine et d’AINS dans les 10 jours qui précèdent
  • Si besoin, arrêt de la contraception orale
  • Eventuelle mammographie ou échographie des seins

Après l’opération

  • Pas de sport intense ou d’effort physique dans les jours et semaines qui suivent
  • Eviter l’exposition au soleil des cicatrices
  • Port d’un vêtement de contention (brassière, soutien-gorge, panty…)
  • Arrêt de travail conseillé de quelques jours ou semaines

Résultats

Avec la pose de prothèses, l’augmentation du volume des seins est contrôlée. Les résultats définitifs sont visibles 3 mois après l’intervention.

Avec un lipomodelage de la poitrine, 20 à 30 % de la graisse injectée se résorbe naturellement. Le résultat définitif est appréciable dans les 3 à 6 mois qui suivent le traitement.

  • Résultat définitif après 3 à 6 mois
  • Sous anesthésie générale
  • En ambulatoire
  • Convalescence pendant 2 à 3 semaines
  • A partir de 18-20 ans
Suites opératoires

Suites opératoires

  • Œdème et ecchymoses pendant 2 à 3 semaines
  • Sensations de seins tendus
  • Difficultés à lever les bras
  • Douleurs calmées par des antalgiques
Contre-indications

Contre-indications

  • Pour un lipofilling : réserve de graisse insuffisante (rare), variations de poids importantes et fréquentes, antécédents de cancer du sein
  • Pour la pose d’implants mammaires : antécédent de cancer du sein, de phlébite ou d’embolie pulmonaire
  • Tabagisme
  • Grossesse et allaitement
bien-etre
Des seins plus généreux en quelques étapes.

Comment se déroule l’opération ?

Etape 1

Une première consultation permet au chirurgien esthétique de comprendre vos besoins et d’étudier vos objectifs. En fonction de ces derniers, et après avoir analysé votre morphologie, le spécialiste peut vous proposer un traitement adéquat. Lipofilling, prothèses mammaires ou augmentation composite : son choix est dicté par votre anatomie et vos envies. Le chirurgien vous explique le déroulement de l’opération, ses résultats attendus ainsi que ses éventuels risques et complications. Il vous donne également des conseils pour gérer au mieux les suites opératoires.

Etape 2

Le jour de l’intervention, le chirurgien esthétique positionne les implants mammaires dont le volume et la forme ont été préalablement choisis. La prothèse est placée devant le muscle pectoral ou derrière celui-ci, voire selon une technique mixte appelée Dual Plane. Pour un lipofilling, il prélève des amas graisseux au niveau de la culotte de cheval ou de l’abdomen puis la purifie. A l’aide de fines canules, il injecte ensuite la graisse au niveau de la poitrine.

Etape 3

Le chirurgien suture les plaies et les protège avec un pansement.

A savoir

En moyenne, la durée d’un lipofilling est de 1 à 2 h et 1 h 30 à 2h pour la pose d’implants. L’une et l’autre de ses opérations se déroulent sous anesthésie générale.

Questions fréquentes sur l’augmentation des seins
Une augmentation mammaire laisse-t-elle des cicatrices ?
Avec les implants, les cicatrices sont discrètes et se situent soit dans la partie basse de l’aréole, soit sous l’aisselle, soit sous le sein. Un lipofilling repose quant à lui sur une injection réalisée avec de très fines canules. Les incisions sont minimes et sont quasi invisibles dans le pli sous le sein..
Lipomodelage ou implants mammaires : quelle technique choisir ?
Tout dépend de vos besoins. Si vous souhaitez une augmentation raisonnable et discrète de votre poitrine, alors le lipofilling est la solution idéale. Cette technique d’injection de graisse autologue permet en effet de gagner un bonnet, voire deux bonnets, tout en corrigeant de petits défauts, une asymétrie par exemple. Elle s’adresse également aux femmes qui ne veulent pas recourir à un corps étranger.
Les prothèses quant à elles permettent une augmentation plus importante des seins. La taille des implants varie de 120 à 600 cc. Et ils sont disponibles dans différentes formes et textures. Ils permettent donc une augmentation contrôlée de la poitrine. Le recours aux implants permet aussi de remédier à une légère ptôse mammaire.
Le chirurgien esthétique vous conseille et vous explique les avantages et les inconvénients de l’une et l’autre de ces solutions. Elles peuvent d’ailleurs se combiner pour un résultat toujours plus naturel.
Y a-t-il un risque de complication ?
Une augmentation mammaire présente peu de risque pour la santé. Toutefois, pose de prothèses et lipofilling restent des gestes plus ou moins invasifs qui peuvent avoir des conséquences, à savoir :
- Hématome
- Saignements
- Infections
- Problème de cicatrisation
- Nécrose
- Imperfection de résultat
Le chirurgien esthétique évoque également avec vous les risques, même s’ils sont rares, que peut représenter le recours aux implants mammaires :
- Phénomène de coque
- Rupture de l’implant
- Vergetures
- Perte de sensibilité du mamelon
- LAGC-AIM (lymphome anaplasique à grandes cellules associé aux implants mammaires)
Est-ce que l’on peut allaiter après une augmentation mammaire ?
Oui, quelle que soit la technique retenue.

Notre équipe vous accompagne

Pour l’augmentation de votre poitrine, faites appel à des spécialistes de la chirurgie esthétique. La clinique Cleage met à votre service son expérience ainsi que son savoir-faire pour que vous bénéficiiez d’une approche sur mesure et de résultats à la hauteur de vos exigences.
Voir l'interview du Dr BENADIBA

Une augmentation mammaire est rarement prise en charge par la sécurité sociale ou une assurance santé, à moins qu’elle intervienne dans le cadre d’une chirurgie réparatrice. Le coût de l’intervention dépend de la complexité de l’opération et de la technique retenue. Le budget est à partir de 6000CHF. Pour en savoir plus, contactez-nous.

Posez-nous vos questions
Vous avez certaines appréhensions ?
Vous souhaitez en savoir plus sur les traitements que nous proposons, ou vous souhaitez en savoir plus sur une procédure ? Laissez-nous vos coordonnées.
Nous nous engageons à vous contacter sous 72h pour répondre à vos questions.
+41 22 368 55 55